Le portage : LA solution sécurisée pour l’emploi en 2021

Faites le bon choix du portage salarial

Les confinements de 2020 l’ont prouvé : en cas d’arrêt de mission pour les freelances, il n’y a alors plus de facturation.

Le contexte s’est donc avéré difficile pour les indépendants sans rémunération et qui n’avaient pas assez d’épargne. La solution sécurisée pour l’emploi des freelances est donc le portage salarial. En effet, les salariés en portage salarial qui ont vu leur mission s’arrêter ont pu, eux, bénéficier du chômage partiel. Un grand confort en temps de crise.
Alors, sécurisant et protecteur, quels sont les multiples avantages du portage salarial pour 2021, en France ?

+568% de perspectives de croissance

Source

Un statut qui n’a pas fini de séduire

Avec +568 % de perspectives de croissance, le portage salarial est en plein essor et les chiffres vont exploser. Aujourd’hui, c’est près de 90000 personnes en France qui ont choisi cette nouvelle forme d’emploi. A horizon 2025, il faudra ajouter 500000 personnes à ce chiffre. Méconnu aujourd’hui, le portage salarial sera sur toutes les bouches demain.
Mais alors, en quoi consiste vraiment cette solution sécurisée pour l’emploi ? 

Définition du portage salarial

La définition officielle du portage salarial est assez récente puisqu’elle date de 2015. Vous pouvez la trouver dans la convention collective.

En d’autres termes, le portage salarial est une nouvelle forme d’emploi à mi-chemin entre salarié et indépendant.

Pour résumer plus simplement, le portage salarial compte trois parties prenantes :

  • Le salarié porté qui trouve ses missions auprès d’entreprises clientes
  • L’entreprise de portage salarial qui facture le client et reverse un salaire au porté, à qui elle délivre un contrat de travail
  • L’entreprise cliente, qui fait appel à l’expertise du salarié porté et qui est liée à la société de portage par un contrat de prestations

C’est donc une relation contractuelle tripartite. Cependant, on ajoute parfois un intermédiaire comme une ESN (Entreprise de Services du Numérique) pour atteindre l’entreprise cliente.
Effectivement, les grandes entreprises ou groupes français et internationaux ont une politique de référencement stricte. Le passage en direct des sociétés de portage salarial est limité. La commission de ces intermédiaires est, en général, prélevée au client final et n’impacte pas le salarié porté.

Concrètement, comment cela fonctionne?

L’entreprise de portage salarial prélève un pourcentage sur les frais de gestion administrative du porté. Par exemple, chez Mytek, ce taux est de 7%.
Le freelance négocie alors son salaire, souvent exprimé en TJM (Taux Journalier Moyen) avec son client (ou via un intermédiaire si vous avez bien suivi).
Puis, il signe un contrat de travail (en CDI ou en CDD) avec l’entreprise de portage salarial. Cette dernière établit un contrat commercial avec l’entreprise cliente (ou l’intermédiaire).
Le salarié porté est donc sécurisé de toute part.

La relation tripartite du portage salarial

Le contrat de travail le protège et lui confère un statut égal au salariat classique. D’autre part, il bénéficie de la certitude que ce qu’il a négocié est contractualisé entre la société de portage et son client.
Si il y a un souci de facturation ou de versement, c’est la société de portage qui va endosser le risque et qui devra gérer le paiement avec le client. Le salarié, lui, reçoit son salaire en fonction de ses jours travaillés dès la fin de son premier mois. Ce sont des soucis de gestion en moins et une sérénité sans équivoque par rapport au statut d’autoentrepreneur ou de gérant d’entreprise.

Comment accéder à cette solution d’emploi sécurisée ?

Les conditions d’accès au statut de porté sont encadrées par la loi : vous devez avoir au minimum un diplôme de niveau Bac +2 ou bien 3 ans d’ancienneté dans votre domaine d’activité. Sont écartées du portage salarial, les professions réglementées comme les médecins, les architectes, les avocats…mais également le service à la personne.

En outre, vous restez autonome dans votre recherche de mission. Comme vous le feriez pour une recherche d’emploi classique. Sauf que l’entreprise de portage peut vous apporter son expertise, ses conseils et son coaching afin de vous aider à décrocher des missions. 

Toute personne ayant l’expertise, la qualification et l’autonomie lui permettant de rechercher ses clients peut être un salarié porté.

En conclusion, recherche de mission et contact avec les sociétés de portage vont de pair. C’est un élément important que d’échanger avec un membre de la société de portage avant de vous engager. Grande ou petite société, vous devez vous sentir en confiance pour signer ce partenariat. N’hésitez pas à vous faire conseiller et à poser des questions sur le portage salarial. Des simulateurs en ligne existent aussi et vous permettent de vous projeter sur vos prochaines fiches de paye.
Alors, prêt à devenir salarié porté en 2021 ?!

Echangez avec Magali sur votre projet professionnel et faites une simulation de salaire ! Choisissez simplement un créneau qui vous convient, ici => Point échange Mytek Portage

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *